Breaker

Processeur : le choix du modèle

Processeur - le choix du modèle - autreoreille.com

Je serai donc équipée d’un implant de la marque australienne Cochlear, avec un choix à effectuer entre 2 processeurs externes : Kanso ou Nucleus 7. Encore quelques semaines pour explorer le sujet et me décider : la partie interne est la même dans tous les cas. La partie externe sera commandée par le centre d’implantation juste avant l’opération et me sera remise au moment de l’activation, fin avril. Articles, vidéos en ligne… il s’agit de comparer les avantages et les inconvénients de ces 2 modèles.

Le Kanso est un petit ovale d’environ 1cm d’épaisseur qui fonctionne uniquement sur piles. Avantage non négligeable : il permet de ne rien porter sur l’oreille. Après 15 ans de port d’appareils auditifs, j’avoue que la perspective de me passer d’un contour d’oreille est assez séduisante. Esthétiquement aussi, je préfère ce format. L’argument de la discrétion, largement mis en avant dans la présentation, m’importe en revanche assez peu dans la mesure où ma malentendance est aujourd’hui tout à fait assumée.

Le second modèle, le Nucleus CP1000 (au nom moins engageant !) est sorti en France fin février. Il comporte certes un contour d’oreille mais présente des atouts intéressants sur d’autres critères qui peuvent faciliter la vie quotidienne : la possibilité d’utiliser des batteries rechargeables et une connectivité directe avec le son de mon téléphone, sans accessoire intermédiaire (pas avec le son de l’ordinateur, néanmoins). J’hésite encore mais a priori ces derniers arguments orientent plutôt mon choix vers ce processeur.

C’est une décision qui engage pour au moins 5 ans. Peut-être que d’ici lors, il existera des modèles qui combinent les caractéristiques de ces 2 modèles…

Photo by Jon Tyson on Unsplash

@solene

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *