Breaker

J-3 : je commence à trépigner

Je commence à trépigner - autreoreille.com

« Quand est-ce qu’on te branche ? », me demandent des personnes déjà implantées. Formulation intéressante… Je peux répondre, après un mois d’attente, qu’on me branche lundi prochain. Maintenant que les symptômes liés à l’opération se sont estompés, j’ai hâte de découvrir la suite !

Dans la perspective de l’amélioration apportée par l’implant, j’ai accepté le compromis d’une période pendant laquelle encore plus d’informations, de mots et de situations m’échapperaient et l’ai très bien vécue.

Mes quelques compétences en lecture labiale (attention, jargon : c’est le fait de lire la parole sur les lèvres de son interlocuteur) ont été utiles, indispensables même. Mais avec trop peu de son et sans indications de contexte, elles sont loin de suffire. Les aides techniques m’ont servi ponctuellement à amplifier le son reçu par mon appareil gauche avec un résultat tout aussi mitigé : les voix me parviennent plus fortes mais pas tellement plus compréhensibles. Lecture labiale, émetteur-récepteur, applications de reconnaissance vocale, concentration intense, questions, répétitions et reformulations de mes interlocuteurs devant mes sourcils froncés et mon air perplexe… ce mélange de stratagèmes m’a quand même permis d’accéder à quelques épisodes agréables de vie sociale entre des phases, moins éreintantes, de solitude.

Après des premiers jours déroutants, je me suis peu à peu habituée aux sensations nouvelles : du son d’un seul côté, de l’air dans mon oreille droite (plus d’appareil auditif), le relief de mon antenne sous mes cheveux, la cicatrice derrière l’oreille… Les acouphènes, très forts au début, ont diminué. Place à l’activation et à la rééducation de ma nouvelle oreille !

Pour les partager sur ce blog, il va falloir tenter de mettre des mots sur ce que je perçois grâce à l’implant. Ayant déjà éprouvé la complexité de l’exprimer au cours des séances de réglages d’appareils auditifs avec mon audioprothésiste (la difficulté augmentant à mesure que la subtilité du son diminuait), je ne doute pas que l’exercice sera un petit défi.

J-3 donc… avant le « vrai début » de l’aventure.

 

Photo by Aron Visuals on Unsplash

@solene

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *